AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à vous !
Deux semaines après l'ouverture du forum, il ne désemplit pas et la partie RP est toujours aussi active ! On vous aime
On continue...
N'oubliez pas, un petit vote toutes les deux heures pour faire connaître le forum,
et faire gagner des points à vos maisons en le signalant ICI
Le jaune poussin c'est moche !
Les Valmont commençant d'être très nombreux, essayez de privilégier les autres maisons
Fil d'actualité
Pour être au courant des petites nouveautés du forum arrivées entre deux maintenances,
n'oubliez pas de suivre le FIL D'ACTUALITE

Partagez | 
 

 ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Ven 17 Oct - 20:22

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Cette journée pluvieuse était ponctuée par un achalandage important à la salle d’urgence. Asher d’un naturel passif était littéralement en train de perdre patience. En cette journée, il devait composer avec l’absence d’un résident et il était, malheureusement, en charge de plusieurs internes. D’un naturel exigeant, la moindre erreur pouvait provoquer chez lui un mécontentement incompréhensif. Il réclamait la perfection, poussait les étudiants universitaires au bord de l’incertitude et mettait sur eux une pression inhabituelle. Selon, quelques étudiants, il était incommode. En fait, il voulait seulement former, ceux-ci, convenablement. Asher avait amplement conscience de la cruauté du métier pour lequel, ils aspiraient. Il savait, à quel point, ce travail pouvait être exigeant émotionnellement et physiquement. À quel point, un tel métier, pouvait changer une vie, à jamais. Il voulait endurcir les internes, être certain qu’ils triompheraient dans cette société et qu’ils ne flancheraient pas face à l’adversité. Le jeune médecin urgentiste supervisait d’un œil attentif, les internes. À ce jour, les étudiants universitaires devraient pouvoir réaliser une consultation et poser des actes techniques afin de soulager le patient. Majoritairement, il avait confiance aux habilités de ceux-ci. Toutefois, une jeune femme en particulier éveillait une impatience innée, chez lui. Il semblait constater, chez elle, une absence de confiance dans les capacités qu’elle devrait en théorie détenir. D’ailleurs, d’un œil furtif, il examinait celle-ci. Il avait donné un cas, relativement, facile à la jeune femme. Une jeune adolescente de quinze ans était arrivée en salle d’urgence pour une fracture, semblait-il. En fait, selon Asher, il s’agissait plutôt d’une simple entorse. Si, pour le médecin urgentiste, le résultat semblait être évident, Agathe-Elie semblait hésiter, légèrement.  Une simple hésitation pouvait réduire à néant la crédibilité d’un médecin vis-à-vis d’un patient. D’ailleurs, les parents de la jeune demoiselle commençaient à faire preuve d’impatience. Poussant, un faible soupir, le médecin urgentiste s’approchait du cas, de celle-ci. De quoi s’agit-il ? Demandait-il sur un ton neutre à Agathe-Elie. Toutefois, elle pouvait aisément percevoir dans son regard, une once de frustration. Avec elle, il était particulièrement exigeant et tolérait, aucunement, un faux pas. Pourquoi, agissait-il ainsi? Simplement, car il ne pouvait faire autrement. Parce que la ressemblance qu'elle détenait avec un fantôme du passé faisait ressurgir en lui un feu ardent qu'il ne pouvait étouffer. Parce que sa vision était douloureuse, pour lui. Parce que chaque seconde qu'il passait en la présence de la jeune femme rappelait, à celui-ci, les espoirs envolés.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Sam 18 Oct - 10:33

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Le Sentara Général Hôpital était devenu en l'espace de quelques semaines, mon lieu de prédilection. Ma vie avait changé depuis la rentrée. De nouvelles habitudes, une routine très différente de celle que j'avais avant. En soi, mon quotidien était bouleversé. La médecin, un travail difficile qui demandait à chaque heure de la journée une concentration maximale. J'en étais parfois même épuisée. Abandonner semblait être si simple ici mais ma mission devait être ma priorité. Disons que je ne suis pas cette simple étudiante que je laisse paraître aux yeux de tous. Je cache un secret, je suis en mission en tant qu'agent du FBI. Comprenez-vous pourquoi je parrais si hésitante ? Comprenez-vous que ce rythme ne me convienne pas . Assise sur un tabouret, j'examinais de plus près une adolescente accompagnée de ses parents. D'un furtif coup d'oeil son pied semblait cassé. Du moins s'était la logique normale de toute personne. Pied gonflé = pied cassé. Mon retard et la fatigue pénalisaient la plupart de mes diagnostics. Je n'avais jamais fait de médecine et voilà que je me retrouvais dans un hôpital à soigner des patients. Le FBI ne m'avait pas rendu la tâche facile, bien au contraire. Mon hésitation attira rapidement Asher, médecin urgentiste de l'hôpital. Mon regard se portait sur lui. Malgré son sexe-appeal, Asher était un homme exigeant, bizarre et parfois même très chiant. " De quoi s'agit-il ? " son ton était neutre mais son regard semblait très différent. Mes yeux se plissèrent avant que je ne lui dise. " Je pense que nous devrions faire une radio. L'os ne semble pas être cassé mais j'aimerais en être sur " dis-je en me levant du siège pour pouvoir prendre le dossier. Je fis ensuite plus doucement tout en le défiant légèrement " ai-je satisfait vos exigences docteur Kovalevski ? " Son exigence avait parfois le don de m'énerver tout comme son acharnement d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Dim 19 Oct - 3:00

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Il s’acharnait, contre elle. Or, il n’était pas méchant.  Pas nécessairement. Un léger sourire moqueur naquit sur les lèvres du jeune médecin urgentiste face aux propos de la jolie brune. Il lisait en elle un sentiment d’exaspération justifié, à son égard. Son attitude commençait, de toute évidence, à peser sur la patience d’Agathe. Or, Asher ne pouvait guère faire autrement. La jeune femme avait un caractère, bien à elle. Elle était forte et, il aimait particulièrement ce trait de cette personnalité qu’il était incapable de cerner, totalement. La ressemblance qu’elle détenait avec Hazel semblait, dès lors, plus singulière. Cette façon qu’elle avait de défier l’autorité rendait, le pauvre, complétement fou. Dans le contexte actuel, il n’avait guère envie de la moindre confrontation avec elle. Or, d’un tempérament explosif, il ne pouvait faire autrement que de répondre au tac au tac. Asher dévisageait la jeune femme, l’espace de quelques secondes, alors qu’un sourire narquois illuminait le visage du médecin.  Pas vraiment, mademoiselle Brown. Concluait-il sur un ton tranchant au questionnement d’Agathe. Vous savez pertinemment que mes exigences sont trop élevées pour que vous puissiez, un jour, atteindre le seuil de perfection. Ajoutait-il sur un ton bas, mais formellement clair. Il n’était pas satisfait.  La vérité, il ne pourrait jamais être réellement assouvi. Pas avec elle, du moins. Il avait l’impression qu’elle n’avait point sa place, dans cette faculté. Qu’elle galérait, souvent. Peut-être que l’opinion du médecin était inexact. Peut-être jugeait-il rapidement la jeune demoiselle parce que sa présence avait le don de torturer le cœur d’Asher. Parce qu’elle ressemblait injustement à cette femme qu’il avait, hélas, perdu dans un accident de voiture. Volant le dossier de la jeune femme de ses mains, dans un geste vif, il jetait un coup d’œil à celui-ci. Par la suite, il jetait rapidement un coup d’œil à la jambe de la jeune adolescente. Celle-ci, elle était enflée, certes, mais elle pouvait encore bouger sa jambe et marcher dessus bien qu’elle avait légèrement mal. Il s’agit d’une entorse bénigne. Une radiographie serait, certes, une bonne idée, mais dans ce cas, il s’agirait d’une réelle perte de temps étant qu’elle peut parfaitement marcher. Le port d’une simple attelle devrait être suffisant afin de guérir celle-ci, en plus, d’un traitement d’anti-inflammatoire. Habituellement, vous apprenez ça, en première année. Sourire provocateur aux lèvres, il pouvait être rabaissant, des fois. Mais, il faisait ça, pour son bien. Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Dim 19 Oct - 11:39

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Le plus difficile ici était de ne rien pouvoir dire. Mon entêtement et mon caractère m'empêchaient d'être normal. La plupart des internes prenaient avec frustration les reproches. Moi, je n'y arrivais pas. Mes yeux se plissèrent une nouvelle fois, en voyant le sourire moqueur du jeune médecin. Mes bras se croisèrent contre moi, examinant de plus près le visage du jeune homme. Mon regard était insistant. " Pas vraiment mademoiselle Brown " mes yeux se levèrent légèrement, peu surprise par cette réponse. Alors que je m'apprêtais à répondre, il ajouta une nouvelle fois : " Vous savez pertinemment que mes exigences sont trop élevées pour que vous puissiez, un jour, atteindre le seuil de perfection " je me mis à sourire, pourquoi était-il aussi exigeant ? et surtout pourquoi l'était-il avec moi ? ma tête se pencha légèrement avant de finalement répondre : " Vous pourriez être surpris, je ne satisfais peut-être pas vos exigences mais j'ai au moins le m'hérite de satisfaire votre curiosité " dis-je en affichant à mon tour un sourire narquois. Je n'avais peut-être pas ma place dans cet hôpital mais les expressions de son visage trahissaient bien des choses. Il s'avança et me prit le dossier des mains pour ensuite examiner de plus près la jeune demoiselle. La médecine en était frustrante... ici mes capacités d'agent étaient mise au placard. Ma curiosité n'était jamais assez assouvie et mon manque de discernement était très mal vu. En soi, cette mission se révélait être plus difficile. " Il s'agit d'une entorse bénigne. Une radiographie serait, certes, une bonne idée, mais dans ce cas, il s'agirait d'une réelle perte de temps étant donnée qu'elle peut parfaitement marcher. Le port d'une simple attelle devrait être suffisant afin de guérir celle-ci, en plus d'un traitement d'anti-inflammatoire. Habituellement, vous apprenez ça, en première année " mon regard se porta une nouvelle fois sur le médecin urgentiste avant de finalement regarder les parents du patient. "  Vous ne m'en voudrez pas alors si je vais relire mes cours de première année " dis-je en le défiant du regard " Monsieur Kovalevski va prendre la relève, au revoir " un dernier sourire à la famille et je partis direction la porte de sortie. J'avais besoin de prendre l'air, besoin de m'aérer l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Dim 19 Oct - 23:45

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Agathe-Elie. Un joli bout de femme. Elle attisait, en lui, une curiosité indomptable. Pourtant, il ne désirait pas nécessairement assouvir, celle-ci. Son cœur refusait, au fond, d’apprendre à connaître cette femme. Or, son esprit, lui, avait bel et bien envie de saisir l'essence de cette dernière. Chaque seconde qu’il passait en la présence de la jolie brune torturait, complétement, Asher. Il luttait, intérieurement, pour éviter de flancher. Or, la vérité, cette femme était complétement en train de l’écorcher. Il dissimulait, du mieux qu’il pouvait cet inconfort qu’il ressentait, vis-à-vis de la jeune interne. Inconfort, qu’il tentait de masquer derrière un personnage lésé d’une dose de méchanceté et de froideur. Lui, d’un naturel intouchable, était ahuri face aux paroles de la jeune femme. Il pensait, pourtant, cacher son jeu, qu’elle ne percevrait jamais à quel point, elle l’attrayait. Vous êtes perspicace, mademoiselle Brown. Si seulement, vous pouviez l’être dans le cadre de votre travail. Le sourire narquois qu’il affichait antérieurement venait, doucement, de prendre le bord, pour prendre la place d’une expression d’une dureté théoriquement injustifiée. Posant un regard gorgé d’un dédain incommensurable sur Agathe, il détestait cette situation et maudissait cette femme d’avoir atterri, dans cet hôpital. Asher avait l’habitude de passer ses sentiments sous silence et d’encaisser, continuellement. Mais, un feu ardent était en train d’embraser sa raison. Dans ce cas, il agissait sous le coup de l’impulsivité et pouvait devenir blessant. Toutefois, elle n’était pas du genre à avaler la moindre connerie sans rétorquer, au mieux. Asher laissait la jeune interne partir, sans un mot, fulminant presque de colère, intérieurement. Prenant le temps de remplir correctement le dossier, il chargeait une infirmière de poser l’attelle sur le pied de l’adolescente. Puis, il partait à la recherche de la jeune femme, qu’il trouvait sans problème.  Furieux, il était. Pas nécessairement contre elle, mais plutôt, contre lui-même. Il laissait son passé tourmenter son présent. Il laissait, cette inconnue, avoir raison de lui. Les mains dans les poches, l’air rébarbatif, il plantait son regard droit dans les yeux d’Agathe. Voulez-vous devenir médecin ? Demandait-il, l’air perplexe. Moi, je crois que non. Quand je vois, les autres internes, je vois de la passion dans ce qu’ils font, mais ce n’est pas votre cas. Alors, si j’ai raison, autant partir et réorienter votre choix de carrière ainsi vous cesserez de perdre votre temps et le mien, aussi. Lâchait-il, tranchant, en soutenant les prunelles, de celle-ci. Asher ne cachait guère le fait qu’il n’appréciait pas Agathe. Son attitude était probablement un moyen de faire flancher, celle-ci. Si, elle quittait la faculté de médecine, la vie reprendrait son cours, croyait-il. Mais ce n’était qu’une pauvre et leste illusion, au fond.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Lun 20 Oct - 11:08

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

" Vous êtes perspicace, mademoiselle Brown. Si seulement, vous pouviez l'être dans le cadre de votre travail " mes yeux se levèrent doucement lassés par l'attitude de mon supérieur. Je ne pris pas la peine de me défendre, renonçant cette fois-ci à lui faire face. J'avais besoin de prendre l'air, de m'aérer l'esprit. Asher était un homme étrange, tourmenté par ses secrets. Il ne fallait pas être analphabet pour comprendre qu'Asher préférait de loin sa vie professionnel à sa vie privée. J'étais cependant loin d'imaginer la nature du secret qu'il cachait. L'air était frais, l'hiver s'installait doucement. Je m'installais tranquillement sur un banc avant de sortir une cigarette. Fumeuse ? de temps à autre disons que la nicotine m'aidait parfois. Une fois allumé, je la portais à ma bouche avant de voir débarquer le jeune urgentiste. " Voulez-vous devenir médecin ? " mes yeux se plantèrent dans les siens avant de finalement souffler. Il ne me laissa pas le temps de répondre et enchaîna : " Moi, je crois que non. Quand je vois, les autres internes, je vois de la passion dans ce qu'ils font, mais ce n'est pas votre cas. Alors, si j'ai raison, autant partir et réorienter votre choix de carrière ainsi vous cesserez de perdre votre temps et le mien, aussi ". Mes yeux se plissèrent avant de me lever pour me pointer devant lui. Son comportement m'agaçait sincèrement. Je lui fis d'un ton sec : " C'est impressionnant comme vous pouvez être agaçant ! " dis-je avant de finalement continuer tout en planter mon regard sur lui : " Et pensez-vous qu'ils seraient capables de donner leur vie pour sauver quelqu'un ? je ne pense pas ! Ils se cachent derrière leur acquis mais quand viendra le jour ou ils devront gérer la pression ? ils seront ou ? " je mis ma cigarette à la bouche pour finalement annoncer une nouvelle fois : " Regardez-vous ! ce n'est même plus de la passion, vous vous cachez derrière votre boulot dans le but d'échapper à votre vie. Excusez-moi, de ne pas être aussi passionné que vous mais moi j'ai une vie " dis-je en m'approchant d'un pas et lui fis : " C'est quoi ton problème avec moi ? hein ? " je croisais les bras soutenant son regard. Asher n'était pas le seul con que je connaissais mais quelques choses voulaient essayer de comprendre pourquoi il agissait comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Dim 26 Oct - 2:37

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Il longeait machinalement dans le sentier d'un quotidien éphémère et persistait dans un univers amer. L'absence de la jeune femme écorchait, systématiquement, le coeur du médecin. Il était, de toute évidence, meurtri et renonçait, perpétuellement, à la vie. Son travail était, certes, devenu un moyen de fuir un quotidien destructeur et de purger un tel chagrin. Asher travaillait, perpétuellement, afin de tromper son esprit, car son coeur, depuis une année, remémorait au médecin qu'il avait perdu la guerre. Hazel, elle était décédée, dans ses bras. Il ruminait, constamment, cette perte et assumait, difficilement, cet échec. Le concept de pardon était devenu une illusion. Son travail, quant à lui, il était devenu un moyen d'évasion. Or, depuis qu’Agathe-Elie était arrivée, dans cet hôpital, son monde était devenu un enfer permanent. Elle ressemblait, atrocement, à Hazel. Cette ressemblance torturait, perpétuellement, le médecin urgentiste et condamnait, ce dernier, à remémorer ce qu'il ne pourrait plus effleurer. Toutes les choses auxquelles il devait, tristement, renoncer. Il était très exigeant avec elle et le motif, derrière ce comportement puéril était, malheureusement, sans fondement. Il désirait, simplement, pousser la jeune femme à bout. De plus, il doutait, franchement, de l'ambition de la jolie brune vis-à-vis d'un tel métier. Les traits crispés, il plantait son regard dans les prunelles verdâtres d'Agathe-Elie et écoutait, attentivement, cette tirade par lequel il répondit par un long silence. Dévisageant, lourdement, la jeune interne, Asher menaçait de flancher. D'un naturel calme et réfléchi lorsqu'il était, dans son lieu de travail, il perdait littéralement patience, avec elle. Mon problème, c'est toi, tout simplement. Clamait-il sur un ton virulent en délaissant, promptement, la politesse qu'ils arboraient, jusqu'à là. Est-ce que je crois qu'ils pourraient donner leur vie pour sauver, celle, d'un parfait étranger? Questionnait-il, durement, remettant en question l'interrogation d'Agathe-Elie. Non, je ne crois pas et ce n'est pas le devoir d'un médecin, de toute façon. Or, dans ce métier, nous sacrifions notre vie, pour faire cette profession et pour être capable de répondre à n'importe quelle urgence, pour prolonger, une vie. Concluait-il durement alors, qu’à chaque mot, il réduisait un peu plus la distance, entre elle et lui alors que la tension était palpable. Et si tu arrêtais un peu de jouer au psychologue et que tu faisais ton boulot, pour une fois ? Il détestait, le fait, qu'elle essayait en permanence de deviner le pourquoi du comment et qu'elle prétendait qu'il fuyait son quotidien à travers son métier. Elle avait drôlement raison, pourtant. Et ça avait le don de perturber Asher.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Dim 26 Oct - 20:58

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

" Mon problème, c'est toi, tout simplement " mes sourcils se levèrent surpris par la franchise que venait d'arborer le jeune médecin. Non pas qu'il n'était pas franc mais disons qu'il était toujours plus facile de ne rien dire. Les traits de mon visage étaient plus marqués. La colère commençait à monter tout doucement, Asher avait beau être mon supérieur. Il était impossible pour moi de rester là sans rien dire. Il poursuivit encore " est-ce que je crois qu'ils pourraient donner leur vie pour sauver, celle d'un parfait étranger ? " Mon regard soutenait celui du jeune homme comme pour le défier. Poser des questions s'étaient mon truc, peser les mystères l'étaient également. J'avais un degré d'analyse que mon supérieur ne semblait pas apprécier. Et j'en étais ravie. " Non je ne crois pas et ce n'est pas le devoir d'un médecin, de toute façon. Or, dans ce métier, nous sacrifions notre vie, pour faire cette profession et pour être capable de répondre à n'importe quelle urgence, pour prolonger, une vie. " Asher n'avait pas tort, le boulot d'un médecin s'arrêtait là contrairement à un agent du FBI. Les habitudes me poussaient à vouloir penser le contraire. Je me mis à souffler et pris enfin la parole. " Eh bien nous avons une vision différente de voir les choses ! " dis-je en plissant les yeux, braquer sur mes positions. Asher se trouvait devant moi, la proximité s'était réduite. " Et si tu arrêtais un peu de jouer au psychologue et que tu faisais ton boulot, pour une fois ? " je me mis un sourire, un sourire qui finalement n'avait rien à faire ici. Je m'avançais à mon tour avant d'approcher mon visage assez près de lui, pour devenir presque intimidante. " Je sais que j'ai raison et ça t'emmerde profondément. Or, tout ce qui t'emmerde profondément à le dons de me rendre joyeuse ! " dis-je en soutenant son regard avant d'ajouter une nouvelle fois " Je travaille mieux que certaines personnes et c'est impressionnant de voir comment cela t'échappe. Je ne suis pas pire que certaine personne et je ne suis pas la meilleure mais j'ai pas besoin de l'être. Arrête de n’emmerder et d'être toujours derrière moi et là peut-être que je me concentrerais plus sur mon boulot. " dis-je en avançant droit devant moi bousculant légèrement l'urgentiste. " Arrête d'être un sale con et j'arrêterais d'être une psychologue. Et arrête de me regarder avec ce regard " dis-je en pointant son visage.


Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Dim 26 Oct - 22:26

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Ils étaient arrivés à un point où ils jouaient simplement au coq alors que chacun tentait, à sa façon, de dominer la situation. Deux caractères explosifs posaient, toujours, problème, au final. Ils étaient incapables de communiquer, correctement. Travailler ensemble était impossible. Et la raison d’un tel problème résidait, en lui. Si seulement, il était capable de passer par-dessus cette situation. Si seulement, il pouvait mettre de côté le sentiment d’oppression et de vulnérabilité qu’il ressentait lorsqu’il était en présence de la jolie brune. Si seulement.  Or, il ne pouvait pas et ce, malgré le fait, qu’il essayait foncièrement. Campés sur des positions différentes, ils s’entrechoquaient, continuellement. Fusillant du regard Agathe-Elie, Asher avait profondément honte, pourtant,  du dénouement de cette situation. Ce n’était point professionnel. Et pourtant, à l’instant, c’était le cadet des problèmes du médecin urgentiste. Elle prenait, de toute évidence, un malin plaisir à vouloir titiller ta patience en réduisant, doucement, cette dernière à néant. Si, je suis constamment dans ton dos c’est parce que tu manques de confiance en toi, du moins, en tes capacités. Tu crois, peut-être, que ce n’est pas flagrant que tu n’es pas à l’aise avec la moitié de choses que tu fais, ici? Tu doutes énormément et douter est impossible, dans ce métier. Disait-il en haussant le ton, plus fort que de raison. Assez, du moins, pour attirer quelques regards indiscrets, sur eux. Il ne sourcillait point lorsqu’elle bousculait le médecin, volontairement.  Un sale con, hein? Répétait-il, plus pour lui-même, que pour elle. Osait-elle vraiment qualifier son supérieur, de cette façon? Il souriait, tout d’un coup, car cette scène était risible. Le « sale con » est ton supérieur, alors tu as intérêt à surveiller un peu ton langage, car le « sale con » que je suis pourrait s’arranger pour que tu coules ton semestre. Évidemment, en tant que titulaire, il avait le droit de glisser un mot au sujet des internes. Il pouvait agir en faveur ou en défaveur de n’importe quel étudiant et pour l’instant, cette interne, était loin de répondre favorablement aux exigences du médecin. Fronçant les sourcils aux dernières paroles d’Agathe-Elie, elle avait indéniablement remarqué que, quelque chose, clochait avec lui. Il poussait alors un bref soupir. Quel regard, putain !? Il préférait jouer la carte de l’innocence étant incapable d’accepter qu’il avait tort.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Dim 26 Oct - 23:45

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

La médecine, une filière que je ne regrettais pas d'avoir pris quelques années plus tôt. Asher n'avait pas tort sur certain point, je n'avais pas la volonté d'un médecin. La discussion que nous avions à l'instant ne menait à rien. Trop entêter, il était impossible pour moi de rester là sans rien dire. Mon travail m'avait appris à m'affirmer et à ne pas me laisser faire. Voilà pourquoi il était impossible pour moi de suivre l'exemple des autres internes. " Si je suis constamment dans ton dos c'est parce que tu manques de confiance en toi, du moins, en tes capacités. Tu crois, peut-être, que ce n'est pas flagrant que tu n'es pas à l'aise avec la moitié des choses que tu fais ici ? Tu doutes énormément et douter est impossible dans ce métier ". Mes yeux se levèrent une nouvelle fois, exaspérer par les paroles de mon supérieur. " Et toi alors ? tu crois que j'ai pas remarqué tes mains au bloc opératoire. Pourquoi tremblent elles ? Tu dis que je doute énormément mais j'ai bien l'impression de ne pas être la seule. " dis-je en haussant également le ton. Son manque d'assurance n'était pas passé indiscret. Analyser était de loin ma plus grande qualité et malgré un manque d'assurance de mon côté Asher ne pouvait pas me reprocher mon analyse. Après l'avoir volontairement bousculé, je portais à nouveau ma cigarette à la bouche. " Un sale con, hein ? " je tournais ma tête et lui répondis directement. " Un sale con, oui ! " Il se mit à sourire, un sourire qui m'interpela. " Le - sale con - est ton supérieur, alors tu as intérêt à surveiller un peu ton langage, car le - sale con - que je suis pu s'arranger pour que tu coules ton semestre " un sourire s'afficha sur mes lèvres avant de porter une nouvelle fois ma cigarette à la bouche et la jeter brutalement. " Vas-y je t'en prie. Ne te gêne surtout pas, si tu crois une seule seconde que je vais me cacher derrière des faux-semblants. Tu as tord. Si entendre la vérité te fait mal c'est ton problème, je ne fais que me défendre face à ton comportement. " dis-je distinctement sans hausser le ton avant de finalement regarder les regards indiscrets se poser sur nous. Notre discution avait attirer bien des personnes. Beaucoup trop selon moi. Mes yeux se plissèrent et je finis par prendre le jeune urgentiste par le bras histoire de régler nos comptes dans un endroit plus calme. J'avais beau être énervée, il me restait encore du bon sens. " Quel regard, putain ?! " je me mis à souffler et lui fis rapidement " franchement t'es pas très malin pour un urgentiste. Ce regard là " dis-je en le regardant dans les yeux. " Tu me regardes tout le temps ! Et le pire dans tout sa c'est que tu te caches même pas ! Si je t'énerve temps, arrête de me regarder et demande à un autre médecin de suivre ma formation ! "


Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Lun 27 Oct - 23:05

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Asher restait silencieux durant un long laps de temps suite aux paroles de la jeune femme. Il venait d’atteindre un point de non-retour. Hélas, il ne pouvait point retourner en arrière et rebrousser chemin. Il devait, dorénavant, assumer son attitude et les conséquences découlant de cette dernière. Honteux, il baissait le regard lorsqu’Agathe-Elie soulignait le fait qu’il manquait cruellement d’assurance lorsqu’il était question d’effectuer une opération. Il pensait, pourtant, que cette faiblesse était peu perceptible. Mais, en fait, d’un naturel analytique, elle devinait toutes les choses qu’il désirait, pourtant, dissimuler. Et, il détestait, ça. Pouvait-il seulement expliquer à la jeune femme pour quelle raison, il doutait tellement? Pour quelle raison, ses mains tremblaient lorsqu’ils devaient pratiquer une opération? Non, aucunement. La peur d’un nouvel échec terrifiait le médecin urgentiste. Sa femme était décédée, après tout, alors qu’il était chargé du cas, de cette dernière. Elle est décédée sur la table d’opération, sous les yeux, d’un mari impuissant. Depuis, il ruminait constamment cet échec. Chaque nouvelle opération faisait ressurgir un sentiment de vulnérabilité, chez lui. Le traumatisme vis-à-vis de la perte de cette femme condamnait Asher à errer dans l’idéologie qu’il n’était, peut-être, pas un bon médecin. Pas assez bon pour sauver la vie de Hazel, du moins. Asher tentait de dissimuler son malaise, soudain, derrière une carapace de froideur et d’indifférence  irréprochable. Il voulait mettre un terme à cette discussion, mais ils continuaient mutuellement à envenimer la situation. La vérité, mais quelle vérité? Tu ne sais absolument rien sur moi ! Elle ignorait tout. Elle ignorait à quel point, il souffrait depuis une année. Elle ignorait qu'il avait perdu la moindre raison de persister lorsque Hazel était décédée. Elle ignorait l'ampleur du sentiment de culpabilité que qu'il ressentait, depuis une année. Il suivit distraitement la jeune femme, dans un lieu plus calme, sans protester. Mais, à tout instant, il menaçait de flancher. Écoutant les propos de la jeune interne, il levait les yeux au ciel avant de ricaner. Tu crois réellement que si j'avais le choix, nous aurions cette discussion là, en ce moment?   Si, il avait le choix, il aurait refiler le cas de la jeune femme à n'importe qui. Or, il ne pouvait pas. Les médecins suivant le progrès des internes, depuis le début du semestre, il était illogique de vouloir faire un changement à cette période de l'année et ce, sans soulever la moindre interrogation. Pourquoi, voudrait-il refiler le suive de la formation d'Agathe-Elie, à un autre médecin? Parce qu'elle tapait royalement sur le système du médecin?  Parce qu'il y avait un conflit de personnalités? Tout simplement, parce qu'elle remémorait au médecin ce qu'il avait perdu? Les raisons étaient invalides. Asher poussait un bref soupir. Au bord du désespoir, il était.Tu n'aurais pas pu choisir un autre hôpital pour faire ta formation ?! Lançait-il, défaitiste, remettant la faute de cette situation sur la jeune brune. Après tout, tout, était de la faute de celle-ci, n'est-ce-pas? Évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Mar 28 Oct - 15:26

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

J'étais énervée, énervée d'être épié par cet homme qui visiblement ne m'appréciait pas. Mon visage était fermé, mes bras croisés contre moi attendant le moment parfait pour me défendre. Asher semblait être retombé, son visage paraissait moins crispé et surtout il gardait le silence. " La vérité, mais quelle vérité ? Tu ne sais absolument rien sur moi ! " non je ne savais rien sur lui mais j'étais assez intelligente pour savoir que quelque chose n'allait pas. Je l'emmenais un peu plus loin et lui répondis : " Je ne sais rien, c'est vrai et je n'ai pas envie de savoir. Le problème s'est que me laisse pas le choix, tu crois quoi ? que je vais me laisser faire comme la plupart des autres internes. Tu t'acharnes sur moi et tu ne me laisses même pas la moindre chance de prouver ce que je vaux ! Ce n'est pas en me rendant mal à l'aise que tu arriveras à avoir de moi la perfection que tu attends " dis-je en soutenant son regard, loin cependant d'imaginer la cause de toute cette dispute. Je finis par souffler une nouvelle fois, tenant mes distances avec le jeune urgentiste. Il se mit à rire avant de lever lui aussi les yeux : " Tu crois réellement que si j'avais le choix, nous aurions cette discussion-là, en ce moment ? " mes yeux étaient toujours plantés dans les siens avant de finalement faire une grimace. " Et bien fait avec, mais arrête de me pourrir la vie parce que sache que je me laisserais pas faire ! " dis-je sérieusement avant de finalement m'asseoir sur le rebord du mur face à la route qui passait devant l'hôpital. Mon regard se concentra sur une voiture à la conduite étrange. " Tu n'aurais pas pu choisir un autre hôpital pour faire ta formation ?! " mon attention n'était plus tournée vers Asher qui se trouvait devant moi mais sur cette voiture. Mes sourcils se froncèrent légèrement non pas par les paroles qu'il venait à me dire mais par le spectacle qui s'offrait à nous. D'un mouvement rapide voire presque mécanique, je me levais avant même d'entendre le choc brutale des voitures. Trois voitures s'entrechoquèrent provoquant un bruit sourd et effrayant. Habituer à réagir, je partis en direction de l'accident laissant bêtement Asher. Une fumée noire se dégageait d'une des voitures, je partis en sa direction avant de m'arrêter à la fenêtre de la conductrice inconsciente. Une femme et deux enfants. Ma main se porta à la poignée de la porte sans succès. Toutes les portières semblaient coincées. Plusieurs médecins commencèrent sur les lieux de l'accident. D'un regard furtif Asher semblait introuvable tampis. Je devais agir maintenant. " Cachez-vous les yeux et la tête des enfants ". La fumée continuait à se répandre dangereusement. D'un mouvement brusque, je pris une pierre pour briser la vitre arrière. La fumée commençait à m'aveugler légèrement une fois brisée, je tendis le bras vers les enfants attendant qu'ils me la prennent.


Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Mar 28 Oct - 22:21

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Asher écoutait brièvement les propos d’Agathe-Elie. Il écoutait et encaissait, passivement, sans rétorquer. Évidemment, elle avait raison et ce, complétement. Pourtant, il ne pouvait faire autrement que de défier continuellement la jolie brune, de faire payer inconsciemment cette dernière pour la ressemblance qu’elle arborait, sans savoir.. Il poussait un soupir et tournait la tête. Il désirait mettre un terme à cette conversation.  La réalité finit par rattraper le jeune urgentiste, toutefois. Un bruit sourd gagnait son attention. Trois voitures étaient impliquées dans un accident. L’effet était immédiat. Plusieurs médecins et quelques internes affluèrent dans le lieu de l’accident. Quelques internes restèrent là, sans bouger le petit doigt, à admirer cette scène désastreuse. Furieux, Asher crachait plusieurs ordres à l’intention des internes alors qu’il tentait d’aider une jeune femme, dans la trentaine, à sortir du véhicule dans lequel, elle était. Elle était sous le choc et déboussolée, mais en dépit des circonstances, elle allait bien. Asher soulevait la jeune femme pour poser cette dernière sur un brancard avant qu’elle ne soit transférée aux urgences. Tandis que plusieurs infirmiers et médecins prenaient en charge les occupants de la deuxième voiture dont les dommages étaient moindres, Asher constatait qu’une voiture était en train de cracher de la fumée. Mauvais signe. Il aperçut, dès lors, Agathe-Elie tenter de secourir, les occupants. Le jeune médecin s’approchait furtivement de la jeune femme. Des pleurnicheries ainsi que des hurlements à fendre le cœur laissaient deviner que des enfants étaient coincés. Sans prendre le temps de réfléchir, Asher engouffrait le haut de son corps par la vitre arrière fraichement brisée et tentait, à l’aveuglette, de défaire la ceinture de sécurité des enfants. Après quelques secondes, il parvient à extirper une petite fillette de la voiture et ce, avec l’aide d’Agathe-Elie. La ceinture de sécurité du deuxième enfant refusait de céder, par contre. La fumée commençait peu à peu à irriter Asher. Il tentait, de toutes ses forces, de faire céder la ceinture et après un énième effort, la ceinture finit par céder. Le médecin sortit du véhicule enfumé un jeune garçon dont la toux rauque sonnait une alarme dans l’esprit du médecin. L’inhalation de fumée était rarement une bonne chose. Le petit, dans sa torpeur, hurlait que sa mère était toujours dans la voiture. Asher, dans un élan d’inquiétude, posait un regard perplexe sur la jeune interne avec laquelle il discutait, plus tôt. Elle est encore à l’intérieur? Questionnait-il alors qu'il cherchait vainement à reprendre sa respiration, visiblement, lui-aussi incommodé par la fumée. Dans la foulée, une voix déclarait que le moteur de la voiture était en feu et un atmosphère de terreur s’abattait rapidement sur cette scène pittoresque. Asher confiait le petit garçon à une infirmière avant de reporter son attention sur le véhicule.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Mar 28 Oct - 22:58

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

La réalité regagnait son droit, les disputes semblaient laisser place à quelque chose de beaucoup plus concret et effrayant. Sans réfléchir, Asher et moi partions aider les blessés. L'urgentiste ne tarda pas à venir m'aider et sortait les enfants de la voiture. Mon intention se concentra sur la jeune femme inconsciente. Annalysant la situation. Je ne voyais pas d'autre solution que d'aller la chercher. La chaleur se faisait sentir, la fumée m'aveuglait et m'irritait la gorge. Signe, qu'il ne fallait pas trop trainer ici. Évaluer le danger, voilà mon job. Asher déposa les enfants à l'abri et revient rapidement à la voiture. " Elle est encore à l'intérieur ? " l'inquiétude se lissait sur son visage. La colère et l'énervement avaient laissé place à la peur et à l'adrénaline. La fumée emplissait mes poumons tout comme ceux d'Asher. Luttant contre cette épaisse fumée noire, je lui fis difficilement : " Elle est à l'intérieur, inconsciente mais... vivante " je me mis à tousser avant de porter mon coude contre ma bouche. " Les portes sont bloquées... " dis-je en essayant de trouver une solution moins dangereuses que celle que j'avais déjà dans la tête. Je finis par regarder Asher et lui dis : " Je vais y aller... met toi devant la fenêtre et tu m'aideras à la sortir. " dis-je rapidement avant de m'introduire dans la voiture ne laissant place à aucune réflexion de la part de l'urgentiste. La chaleur était horrible dans la voiture, les flammes consumaient petit à petit le moteur de la voiture. Une fois prête de la conductrice, je pus apercevoir une plaie ouverte sur le dessus de son front. J'enlevais sa ceinture avant d'abaisser son siège afin de mieux la trainer à l'arrière de la voiture. " Asher... C'EST COINCE, SA JAMBE EST COINCE ! " dis-je en toussant une nouvelle fois. Ne surtout pas perdre connaissance, il fallait restée concentré. " je sais... pas... quoi... faire j'arrive pas à la décoincé " dis-je en toussant une nouvelle fois. Tout devenait insupportable ici, la patiente semblait ici hors de contrôle.


Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Mer 29 Oct - 0:47

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Le temps. Il jouait contre eux. Continuellement. Asher savait, parfaitement, que chaque seconde faisait une différence, entre la vie et la mort. Si, ils attendaient l’arrivée des secours, alors ils condamnaient la vie de cette mère de famille. Cette voiture risquait, tôt ou tard, de devenir un enfer de feu. Ironiquement, la conversation qu’il avait, plus tôt, avec Agathe prenait du sens. Serait-il prêt à mettre sa vie en danger pour sauver, cette femme? Peut-être. Il n’avait rien à perdre, après tout. Plus rien. Afin de déloger cette femme de là, la seule solution était de faire sortir cette dernière par la vitre arrière. Mais, pour ça, ils devaient pénétrer dans la voiture et le danger était réel. Si, Asher mesurait l’ampleur de la dangerosité de cet acte, Agathe-Elie quant à elle, pénétrait dans la voiture tête baissée. Anxieux, Asher attendait impatiemment à l’extérieur. La fumée empêchait le médecin de voir à l’intérieur de la voiture. Il parvient, néanmoins, à  entendre la jeune femme prétendre que la jambe de la conductrice était coincée. Putain, ce n’est pas vrai … Marmonnait-il, entre ses dents. Pourtant, le médecin urgentiste rentrait dans la voiture à son tour, sans attendre. La place était sommaire et la chaleur agressait rapidement l’urgentiste tandis que la fumée oppressait rapidement les poumons du jeune homme. Il s’approchait, du mieux qu’il pouvait de la victime frôlant la jeune interne, dans cet espace réduit. Si tu sens que tu vas perdre connaissance, tu sors, d’accord ? Son ton était calme malgré la terreur qu’il ressentait, intérieurement. Jetant un bref coup d’œil à la jambe de la conductrice, il remarquait difficilement que le pied de la jeune femme était coincé entre l’accélérateur et le frein et ce, dans une position qui laissait prétendre une contusion.  Si, il déplacait la jambe de cette dernière il risquait d’empirer la fracture. Or, il n’avait point le choix et finit par décoincer la jambe de la conductrice, dans un mouvement brusque. Ok, c’est bon, nous pouvons la sortir de là ! S’empressait-il de dire avant de traîner du mieux qu’il pouvait la mère de famille vers l’arrière du véhicule et ce avec l’aide d’Agathe. Asher sortit de cet enfer le premier et extirpait la femme inconsciente avant de déposer cette dernière sur une civière. Puis, il s’empressait d’aider Agathe à sortir de la voiture avant de pénétrer, à leur tour, dans l’enceinte de l’hôpital, là où ils seraient en sécurité. Une toux incontrôlée empêchait le médecin de respirer convenablement. Il n'était pas surhumain. Il avait des faiblesses, lui-aussi. Il s'adossait contre un mûr avant de tomber, lentement. Ça va? Parvient-il à demander à la jeune interne, réellement soucieux, pour elle, alors qu'il cherchait à retrouver une respiration régulière.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Mer 29 Oct - 14:25

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

La médecine ne ressemblait en rien à ce que j'avais l'habitude de faire au bureau du FBI pourtant à cet instant les risques étaient les mêmes. L'adrénaline s'emparait de mes membres, ma respiration s'accéléra provoquant un picotement intense dans ma gorge. " Putain, ce n'est pas vrai... " fit le jeune homme avant d'arriver à l'intérieur de la voiture. Je pris le bas de mon tee-shirt avant de le porter à ma bouche. L'air devenait irrespirable, l'urgentiste me regarda avant de dire : " si tu sens que tu vas perdre connaissance, tu sors, d'accord ? " je ne lui répondis pas, tout simplement parce que je ne pouvais pas. Je lui fis un mouvement de la tête, signe que j'avais compris avant de finalement essayer de l'aider. Une fois dégagé, je pris les jambes de la victime essayant de la soulever le plus possible pour la dégager de la voiture en feux. L'urgentiste sortie la première de la voiture, mes jambes quant à elle commençaient à trembler. Asher m'aida à sortir de la voiture en feu. L'air semblait plus frais ici, la tension retombait tout doucement. Arrivé à l'intérieur de l'hôpital, l'air qui au début paraissait si frais semblait maintenant étouffant. Impossible pour moi et Asher de prendre une respiration à peu près normal. Il s'adossa contre le mur et se laissa glisser doucement. Une main contre le mur, tête baissée, j'essayais de reprendre ma respiration avec difficulté. " ça va ? " J'avais connu mieux. Ma gorge me piquait toujours autant, mes yeux me piquaient et mes jambes tremblaient. Je fis un petit sourire amusé et lui dis : " Je ne partirais pas de cet hôpital... tu sais... " dis-je sans répondre à sa question. Un peu d'oxygène ne serait pas de refus mais mon regard s'attarda sur l'urgentiste. " Tu n'es pas complètement con... c'est juste que tu es insupportable ! " dis-je en affichant un mince sourire avant de m'asseoir à mon tour contre le mur face à Asher. Nos mains étaient noirs, tout comme nos visages. " Merci de m'avoir aidé dans la voiture... ils sembleraient que nous n'avons pas hésiter cette fois ci " dis-je en relevant le regard.
Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Mer 29 Oct - 22:36

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

L’air était irrespirable. Le sentiment de suffocation martelait douloureusement Asher. Il tentait, en vain, de retrouver une cadence respiratoire ordinaire. L’épuisement prenait, soudainement, le dessus. Un sourire, toutefois, effleurait le visage du médecin et ce, en dépit des circonstances. Dommage, je vais devoir faire avec, je crois. Affirmait-il sur un ton moqueur. Ah merci, pour le compliment. Ironisait-il, rapidement, lorsque la jolie brune affirmait qu’il n’était, peut-être, pas un sale con. Regardant la jeune interne, il hochait positivement de la tête, à ses propos. De rien. Rétorquait-il, simplement, sur un ton soudain évasif. Elle avait, certes, raison. Eux, d’un naturel hésitant, avait plongé tête première vers le danger, sans réfléchir et ce, dans un but commun : sauver une vie. Mais, ce n’était qu’un cas isolé, considérait-il. Pensif, Asher sortit de ses pensées lorsqu’un interne bienveillant apportait deux canettes d’oxygène permettant, ainsi, aux « souveteurs » de reprendre des forces, tranquillement. Grâce à l’oxygène, après quelques minutes, il parvient à retrouver une cadence respiratoire notoire, malgré quelques toussotements. Sur pied, il tendit la main à Agathe-Elie afin d’aider cette dernière à se lever. Je ne sais pas toi, mais je crois qu’une bonne douche serait de rigueur. L’odeur de la fumée imprégnait ses vêtements et chaque parcelle du corps du médecin, également. Arriver dans les vestiaires, ce dernier, était vide. Heureusement, le vestiaire du personnel était bien équipé, dans une salle adjacente, il y avait des douches murales de vestiaire. Évidemment, le vestiaire était mixte. Sans attendre, Asher allait rincer son visage grossièrement dans un lave-main à proximité.  Puis, il retirait son sarrau et le chemise qu’il portait en dessous, torse nu, désormais. Lorsqu’il retirait sa chemise, un rictus de douleur décomposait le visage du médecin et il lâchait un juron, sans précédent. Des éclats de verres étaient logés sur ses avant-bras. Rien, de particulièrement alarmant. L’adrénaline du moment était probablement la raison pour laquelle, il n’avait rien ressenti, jusqu’à là. C’est bien ma veine ... Marmonnait-il, alors qu’il retirait, de lui-même, les éclats de verres. Quelle journée merdique ! Il inspirait profondément avant de retourner son attention sur la jeune interne. Il s’agissait bien de la première fois, depuis qu’elle était débarquée dans cet hôpital qu’il ne ressentait point le besoin de torturer la jeune femme. Ils venaient de vivre quelque chose de fort, ensemble, mais il doutait fortement pouvoir passer par-dessus, leurs différends. Voulait-il, seulement ? Je suis désolé, pour tout. Balançait-il spontanément.


Dernière édition par Asher N-J. Kovalevski le Jeu 30 Oct - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Mer 29 Oct - 23:41

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Voilà une journée qui avait été chargé en émotion. " Dommage, je vais devoir faire avec, je crois " j'afficher un sourire sur mon visage appréciant cet échange à la fois simple et amusant. Un collègue arriva rapidement avec des canettes d'oxygènes. Le bonheur vut l'état actuel de nos respirations. Après quelques minutes, nos respirations retrouvaient un rythme normal. L'urgentiste se leva et tendit sa main vers moi pour m'aider à me relever. " Je ne sais pas toi, mais je crois qu'une bonne douche serait de rigueur " je me mis à sourire et fis une grimace. Asher n'avait pas tort, une bonne douche n'allait vraiment pas faire de mal. Mes mains étaient noirs et mon visage ne devait pas être mieux. " Je pense oui... tu ne sens pas très bon " dis-je en grimaçant avant d'afficher un petit sourire amusé. Asher était un con cependant quelques choses me disait qu'il n'était pas si abruti que je pouvais le penser. Je suivais l'urgentiste dans les vestiaires. Je m'arrêtais à mon cassier et pris quelques vêtements de rechange ainsi qu'une serviette alors que le jeune brun se rinça le visage. Il retira ses couches de vêtements et laissa apparaitre son torse. Mon regard s'arrêta sur le jeune homme avant de finalement tourner la tête vivement. Asher était un très bel homme, je ne pouvais pas le nier et cette vue avait les dons de brouiller le peu de penser seine que j'avais encore. J'essayais de ne pas porter mon attention sur le jeune homme avant qu'il ne dise : " C'est bien ma veine... " mon regard se leva une nouvelle fois et croisa le reflet du jeune médecin. " ça va ? " dis-je avant de finalement mettre mes affaires sur le simple mur qui séparait les douches des hommes et des femmes. J'enlevais à mon tour mon sarrau ainsi que mon débardeur et mon pantalon. Avant d'enlever timidement mes sous vêtements. J'allumais ensuite la douche. " Je suis désolé, pour tous " mes sourcils se froncèrent doucement et ma main arrêta le robinet de la douche. " Est-ce que j'ai bien entendu ? " dis-je en grimaçant et en le regardant dans les yeux avant de m'accouder au mur qui me séparait du jeune médecin. " Tu es vraiment incompréhensible Kovalevski mais je m'excuse aussi, j'aimerais surtout pas que tu faces un rapport sur moi " dis-je en affichant un sourire amusé avant de finalement rallumer la douche.
Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Jeu 30 Oct - 0:57

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Cette journée venait d’atteindre un paroxysme accablant. De la colère, à la terreur, ils arrivèrent à un point culminant. Il riait, de bon cœur, aux propos de la jeune femme, alors que quelques instants, plus tôt, il était incapable de songer à un tel dénouement. Bizarrement, j’allais dire la même chose sur toi … Agathe-Elie et Asher étaient dans un état pittoresque. Pourtant, ils trouvaient un moyen de rire de cette situation. Lorsqu’ils arrivèrent aux vestiaires, il remarquait, sur ses avant-bras, quelques égratignures et des éclats de verres logés, en prime. Fronçant, les sourcils, alors qu’il tentait de retirer, ceux-ci, il avait du mal à considérer cette journée mouvementée. Il redressait rapidement son regard, sortant de ses pensées, lorsque la voix de la jeune femme ramenait le médecin, à la réalité. Oui, ça va, je me suis juste un peu entaillé les avant-bras. Asher avait toujours tendance à minimiser la réalité. Il avait mal, mais il pouvait facilement gérer. À l’instant, il rêvait d’une bonne douche. Il s’occuperait, plus tard, de soigner ses plaies. Filant sous la douche après qu’il ait pris soin de trouver une serviette, il retirait l’ensemble de ses vêtements, avant de faire couler de l’eau chaude. Le jeune médecin avait beaucoup de difficulté à accepter qu’il était fautif. À assumer, qu’il commettait des erreurs. Il était très ardu, pour lui, de demander pardon. Pourtant, à cet instant, après les événements précédents, il considérait soudainement comme une stupidité de persister à ruminer le passé, à attaquer, gratuitement, la jeune femme. Il s’excusait, alors, spontanément. Agathe-Elie semblait complétement étonnée. La réaction de la jeune femme arrachait rapidement un sourire moqueur au jeune médecin. Peut-être que oui. Peut-être que non. Il haussait les épaules en soutenant brièvement le regard de la jeune femme.Moi, mes excuses étaient sincères, alors que toi, tu t'excuses seulement pour éviter les problèmes, je suis déçu. Prétendit-il sur d'un ton faussement vexé. Sa tête tentait de revitaliser la situation tandis que son coeur, joueur mesquin, persistait à torturer le médecin. Le sourire de la jeune femme était marqué par des jolies pommettes. Elle ressemblait atrocement à Hazel. Pourtant, elles étaient différentes, à la fois. Il tentait, vainement, de rester concentrer, sur ce point. Par contre, je vais vraiment devoir faire un rapport sur toi étant donné que je n'ai pas encore dirigé le « sale con » de tantôt. Lançait-il, alors qu'il sortait de la douche, une serviette nouée à la taille. Évidemment, il n'était pas sérieux, il voulait seulement jouer avec les nerfs de la jeune femme -ou pas-.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Ven 31 Oct - 22:59

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Toutes les tensions s'étaient envolés, plus détendue notre discussion était plus agréable à voir même appréciable. Cet accident nous avait remis les idées en place. Légèrement blesser à l'avant-bras, Asher semblait occuper à se soigner. Je fis une petite grimace avant de finalement partir prendre une douche. Je fermais délicatement les yeux au contact de l'eau chaude, voilà un moment que j'aimais. Mes muscles se décontraient doucement avant de finalement entendre les excuses de l'urgentiste. Des excuses surprenantes. Il se mit à sourire et fit : " peut-être que oui. Peut-être que non " je me mis à soupirer avant de rallumer le robinet. " Raaah, tu gâches mon plaisir Kovalevski. Ça te rend aimable les mots d'excuse " dis-je avec un petit sourire au coin. Mon regard croisait celui de l'urgentiste. " Moi, mes excuses étaient sincères, alors que toi, tu t'excuses seulement pour éviter les problèmes, je suis déçu " mon sourire s'agrandissait tout doucement et je lui fis : " quoi ? tu aurais voulu que je sois à tes pieds patron ? " dis-je en soutenant une nouvelle fois son regard alors que je stoppais le robinet pour pouvoir me laver. Une fois lavée, rincée, je pris ma serviette pour la nouer autour de moi. " Par contre, je vais vraiment devoir faire un rapport sur toi étant donné que je n'ai pas encore digéré le " sale con " de tantôt " amusé par la situation, je sortis de la douche pour m'avenier vers lui. Face à face, je lui fis : " ne te gêne pas, je suis plutôt fière de t'avoir traité de sale con. " dis-je en grimaçant avant de finalement dire plus doucement : " fait attention ta serviette pourrait tomber ! " dis-je en haussant de haut en bas les sourcils avant de finalement passer derrière lui pour prendre mes affaires. " néanmoins, tu t'améliores " dis-je en souriant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Sam 1 Nov - 0:03

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Je suis toujours aimable, voyons ! Ironisait-il, rapidement, sur un ton taquin.  Enfin, généralement … Concluait-il, finalement, un bref sourire moqueur arpentant le visage du médecin. Soutenant, le regard d’Agathe-Elie, à ses paroles, il prit un air faussement hautain. Exactement. Je suis ton patron et le meilleur médecin de cet hôpital, tu me dois respect et … tu devrais m’idolâtrer, tu sais. Tentant de maintenir son sérieux, un bref rictus trahissait la supercherie. Asher était modeste, en fait. Plusieurs, par contre, trompaient son côté exigeant et son côté froid pour de l’arrogance. Mais, ce n’était guère le cas. Profitant de cette douche, l’eau chaude relaxait un minimum le médecin urgentiste. Il avait eu une piètre journée, aujourd’hui. Or, la fin de celle-ci prenait l’apparence d’un bon aboutissement. Asher sortit de la douche, quelques minutes plus tard, avant de lancer une énième pique –sympathique- à la jolie brune. Il arquait un sourcil, l’air perplexe, lorsqu’elle vient clamer la fierté qu’elle ressentait vis-à-vis de la qualification précédente. Il sourit, toutefois, aux paroles suivantes de la jeune interne. La tienne aussi. Rétorquait-il au tac au tac dévisageant momentanément le physique de la jolie brune alors qu’elle récupérait, ses affaires. Tu crois, ça? Demandait-il, sur un ton malicieux avant de dérober les vêtements de la jeune femme rapidement pour finalement enfermer, ceux-ci, dans son casier avant qu’elle ne soit parvenu à faire quoi que ce soit. Certes, il s’améliorait, certainement. Il était, certes, moins chiant avec la jeune femme. Or, elle découvrirait tôt ou tard qu’Asher pouvait être un grand gamin, des fois. Planté fièrement devant son casier dont il était le seul à détenir le code de son cadena, il plantait son regard dans les prunelles de la jeune interne.  J’ai envie de jouer à un jeu, très plaisant, tu verras.Le jeu est relativement simple, je sais que tu aimes particulièrement énumérer mes défauts, mais cette fois, tu devrais énumérer trois de mes plus belles qualités. Autrement, tu retourneras chez toi en serviette de bain pour le plus grand plaisir de la gent masculine ... Il sourit, l’air goguenard. Il était un vraiment crétin, mais il avait particulièrement envie d’entendre des compliments sortir de la bouche de la jeune femme et ce, à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Sam 1 Nov - 15:55

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Je me mis à rire lorsqu'il pretexta être toujours aimable. Ma tête se pencha légèrement sur le côtée avant de finalement déposer mon regard sur le jeune homme. Il ajouta à nouveau : " Enfin, généralement... " je me mis à sourire et lui dis rapidement. " Il semblerait que je n'ai pas le droit à ce côtée agréable et aimable " même si en ce moment, je pouvais voir une amélioration. Je croisais les bras contre ma poitrine tenant ma serviette fermement. " Exactement. Je suis ton patron et le meilleur médecin de cet hôpital, tu me dois respect et... tu devrais m'idolâtrer, tu sais " je me mis à sourire avant de finalement rire. Idolâtrer ? voilà une drôle d'idée. Asher était un bon médecin, je ne pouvais pas le nier même si je sentais très bien que quelques choses n'allaient pas avec lui. Une curiosité qui me pousserait à vouloir un jour en savoir un peu plus. Je ne lui répondis pas, gardant un certain suspense avant de finalement m'approcher de lui pour prendre mes affaires. " La tienne aussi " mon sourcil droit se levait doucement avant de finalement lui répondre : " aucune chance, je la tiens bien " dis-je en affichant un grand sourire. Je n'eu pas le temps de prendre mes affaires qu'Asher venait de les prendre pour les enfermer dans son casier. Mes yeux se plissèrent. J'avançais alors vers lui avant qu'il ne dise : " J'ai envie de jouer à un jeu, très plaisant, tu verras. Le jeu est relativement simple, je sais que tu aimes particulièrement énumérer mes défauts, mais cette fois, tu devrais énumérer trois de mes plus belles qualités. Autrement, tu retourneras chez toi en serviette de bain pour le grand plaisir de la gent masculine... " il était sérieux là ? mon regard soutenait le jeune homme avant de finalement voir un sourire malicieux sur son visage. Voilà un jeu qui n'allait pas être facile. " Allons-y... " dis-je en levant les yeux pour chercher une qualité " Première qualité, je dirais que tu es intelligent. Un peu trop parfois " dis-je en souriant légèrement. " Deuxième qualité, tu es marrant quand tu veux. Je dis bien quand tu veux hein " dis-je en levant de haut en bas mes sourcils " Troisième qualité, tu es intrigant, juste un peu " dis-je en lui montrant avec mes doigts qu'il était un tout petit peu intrigant. " Puis-je récupérais mes vêtements maintenant ? " dis-je en m'avançant une nouvelle fois vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Sam 1 Nov - 20:30

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Probablement parce que tu ne méritais pas de connaître cet aspect de moi. Rétorquait-il au tac au tac, un doux sourire aux lèvres, sur un ton badin avant de rincer, méticuleusement, son corps avec du savon. Évidemment, Asher plaisantant, à ce sujet. Il avait pleinement conscience que la jeune femme était irrépréhensible vis-à-vis de l’attitude qu’il pouvait, auparavant, avoir avec elle. Il était pleinement fautif, de cette situation. Toutefois, le médecin désirait, sincèrement, avancer et oublier le début de cette relation pittoresque dont il était responsable. Sortant de la douche fraichement propre, il sourit instantanément lorsqu’il entendit le rire mélodieux d’Agathe-Elie. Un rire qu’il entendait, rarement. La situation était burlesque et chargée, soudainement, de quelques ambiguïtés. Asher était, avant tout, un homme. Un homme sachant reconnaître la beauté chez une femme. À ses yeux, Agathe-Elie était une jolie femme. Il ne pouvait nier une telle certitude et ce, depuis le premier jour qu’il rencontrait la jeune femme. Elle était belle et ce n’était pas nécessairement parce qu’elle ressemblait à Hazel. Il y avait surtout, un certain charme, émanant de cette dernière. Un large sourire illuminait le visage du jeune médecin urgentiste, aux paroles de la jeune demoiselle. Je devrais peut-être vérifier … Marmonnait-il sur un ton relativement bas, alors qu’il s’approchait dangereusement de la jeune femme pour, finalement, voler les affaires personnelles de cette dernière. Enfermant ses affaires dans son casier, la clé afin de libérer ceux-ci était un jeu. Stupéfait, il restait, lorsqu’elle acceptait de jouer. Les bras croisés sur le torse, un air de satisfaction ornait rapidement les lèvres du médecin. Tu vois, finalement, je ne suis pas qu’un « sale con ». Concluait-il sur un ton relativement diverti. Soutenant le regard de la jeune interne, il fit mine de réfléchir à le requête, de cette dernière avant de secouer négativement la tête. Malheureusement, non. Je crois que j’ai oublié mon code. Quel dommage ! Mais, tu es très bien comme ça, tu sais ! Affirmait-il en reluquant, effrontément, la jolie brune, en réduisant un peu la distance entre elle et lui.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 176
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : MON PRÉNOM EST AURÉLIE MAIS ON ME CONNAIT PLUS SOUS LE PSEUDONYME DE #CHEVALISSE.
Avatar : SOPHIA BUSH LA PLUS BELLE.
Multicomptes : JE N'AI PAS DE MULTICOMPTE
Crédits : JE DOIS MON AVATAR A #CHEVALISSE (moi-même)




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Sam 1 Nov - 21:27

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

" Probablement parce que tu ne méritais pas de connaître cet aspect de moi " mes yeux se plissèrent doucement avant de finalement regarder autre part. Après tout, je n'avais jamais pris le temps de lui parler. C'était bien la première fois que je lui parlais autant. Je terminais de me doucher tout comme Asher avant de finalement jouer à un jeu. Le jeune homme se trouvait devant moi et me fit : " Je devrais peut-être vérifier... " mes sourcils se levèrent, surpris par l'affront que me faisait mon patron. Je me mis à sourire délicatement. " Tu devrais peut-être " dis-je avant de finalement dire plus bas. " Mais tu n'oserais pas désarmer une demoiselle " dis-je avec un petit sourire au coin. L'urgentiste s'approcha dangereusement de moi, nous n'étions vraiment pas loin de l'autre. S'était étrange, c'était d'ailleurs bien la première fois que je me sentais attirer par le jeune médecin. Son entêtement et son caractère m'avaient gardé éloigné de lui. Maintenant, s'était étrange. Il enferma mes affaires dans son cassier m'obligeant à énumérer plusieurs de ses qualités. " Tu vois finalement, je ne suis pas qu'un " sale con " " je fis une petite grimace avant de finalement me mettre à sourire. " Je ne suis pas encore totalement convaincu vois-tu " dis-je rapidement avant qu'il ne daigne me rendre mes affaires " Malheureusement, non. Je crois que j'ai oublié mon code. Quel dommage ! Mais, tu es très bien comme ça, tu sais ! " mes yeux se mirent en rond avant de finalement m'avancer vers l'urgentiste pour lui relever son menton. " Hephep monsieur l'urgentiste, ça se passe ici et non là " dis-je en montrant mes yeux. " Eh bien je serais ravie d'entendre trois de mes qualités alors ? " dis-je un brin provocateur et amusé.
Revenir en haut Aller en bas
CITIZEN
avatar


Messages : 339
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : kristina.
Avatar : jensen(sexy)ackles.
Multicomptes : aucun, pour le moment.
Crédits : charney. (avatar).




MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   Sam 1 Nov - 22:17

Nothing is ever really lost to us
as long as we remember it.

Cette situation était en train de dégénérer, complétement. Elle tournait, peut-être, en dérision. Urgentiste et interne désiraient, mutuellement, provoquer son interlocuteur, frôler un peu plus cette tension. Il sourit, indéniablement, aux paroles de la jeune femme avant de baisser son regard, presque ahuri, par cette invitation. Mais, les paroles suivantes d’Agathe-Elie étaient justifiées. Il sourit, momentanément, en levant ses mains en l’air, en signe de paix. Tu as raison, ce n’est pas dans mes habitudes. Je suis un homme galant, après tout. Certes, Asher est un homme relativement charmeur et joueur, or, il est très respectueux, malgré tout. De plus, il y avait une frontière qu’il ne pouvait franchir en considérant le fait qu’il était toujours son patron. Pourtant, cette frontière était en train de s’affaiblir, dangereusement, à l’instant.  L’être humain est un drôle de spécimen, capable du pire comme du meilleur, dans un court laps de temps. Le médecin trouvait ahurissant le changement de situation. Plus tôt dans la journée, il semblait incapable de croire qu’il pourrait passer par-dessus la douleur qu’il logeait dans son cœur. Pourtant, il était parvenu à feindre celle-ci et à apprécier la compagnie de la jolie brune. Arquant un sourcil aux paroles de la jeune femme, il arborait soudainement une moue faussement triste. Qu’est-ce que je dois faire, dans ce cas, pour que tu sois totalement convaincue? Demandait-il, l’air intrigué. Son regard baladeur reluquait furtivement le physique avantageux d’Agathe-Elie. Un sourire en coin, il redressait son regard lorsque la jeune femme intimait au médecin de regarder, plus haut. Soutenant le regard de la jeune femme, il fit mine de réfléchir longuement à la question de cette dernière. Tu es très courageuse … Affirmait-il, sur un premier temps. Tu as un bon esprit d’analyse et … tu as de très belles jambes ! Concluait-il, finalement, sur un ton joueur, alors qu’il scrutait la réaction de celle-ci. Puis, il débarrait son casier et remit les vêtements à la jeune interne considérant qu’il avait déjà fait tourner en bourrique assez longtemps, cette dernière. Et si nous allions prendre des nouvelles de la mère et des deux enfants? Proposait-il avant de prendre possession de ses vêtements et d'aller revêtir ceux-ci dans une cabine. Il craignait, au fond, que si il restait trop longtemps avec elle ici, il céderait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Such is life :: RPs-