AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à vous !
Deux semaines après l'ouverture du forum, il ne désemplit pas et la partie RP est toujours aussi active ! On vous aime
On continue...
N'oubliez pas, un petit vote toutes les deux heures pour faire connaître le forum,
et faire gagner des points à vos maisons en le signalant ICI
Le jaune poussin c'est moche !
Les Valmont commençant d'être très nombreux, essayez de privilégier les autres maisons
Fil d'actualité
Pour être au courant des petites nouveautés du forum arrivées entre deux maintenances,
n'oubliez pas de suivre le FIL D'ACTUALITE

Partagez | 
 

 et vas-y que je te drague w/phoenix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HOUSELESS
avatar


Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : .
Avatar : jennifer lawrence
Crédits : aurohook (avatar)




MessageSujet: et vas-y que je te drague w/phoenix.   Lun 20 Oct - 12:43




« Andrea, j’ai quelque chose à te demander. » Je levais mes sourcils tout en croisant les bras. Il était rare que le patron ait quelque chose à me demander. Généralement, lorsque cela arrivait, c’était pour un problème d’horaire. « Tu pourrais travailler ce samedi matin ? Hank est malade et c’était son tour normalement… » Ce n’était jamais marrant quand quelqu’un tombait malade ici. Trouver quelqu’un pour le remplacer, prendre sa plage horaire n’avait rien d’évident. D’autant plus que la majorité des employés ici était comme moi : étudiant. « Oui sans problème, je n’ai rien de prévu. » Et c’était vrai. Je n’avais pas cours le samedi matin et rien d’autre de prévu. Il valait mieux que j’accepte. De toute façon, ça me ferait un peu d’argent en plus, c’était toujours bon à prendre. Je retournai derrière le comptoir où l’une de mes collègues se trouvait déjà. On ne pouvait pas dire qu’à cette heure-ci, les clients se bousculaient et tant mieux. Parfois, à certaines heures, c’était le rush, on n’arrêtait pas une seule seconde.  Et le soir, en rentrant dans ma chambre, je me laissais tomber sur mon lit, totalement crevée. C’était le prix à payer pour financer une partie de mes études, fallait bien y passer. Mes parents avaient insisté pour payer la totalité de mes frais de scolarité mais j’avais toujours refusé. Je voulais leur prouver  que je pouvais subvenir à mes besoins en grande partie seule. Et pour l’instant, je m’en sortais pas trop mal. « Alors, ça dit quoi aux niveaux des commandes ? » demandai-je à ma collègue tout en remettant un nouveau rouleau de papier dans la caisse enregistreuse. « Heu le couple près de la porte d’entrée a été servi … La dame avec sa blouse rouge aussi … » Elle continua à balayer la salle du regard tandis que je ronchonnai sur le rouleau qui ne voulait pas se mettre convenablement. « Il reste juste à aller prendre la commande du jeune homme installé à la table du fond. » J’hochai la tête avant qu’un léger juron ne sorte de ma bouche. « Tiens, occupe-toi du rouleau, je vais aller prendre la commande du mec. » Je me dirigeai vers le jeune homme en question et stoppai ma marche une fois à son nouveau. J’affichai un petit sourire en bonne serveuse que j’étais. « Bonjour, bienvenue chez Starbucks. Que puis-je vous offrir ? »

Revenir en haut Aller en bas
BIZUT VALMONT
avatar


Messages : 278
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : Ninon/Niny.
Avatar : Nicolas Simoes, my babe. ❤️
Multicomptes : Pas encore assez folle.
Crédits : yumita.




MessageSujet: Re: et vas-y que je te drague w/phoenix.   Lun 20 Oct - 14:12

Un beau samedi matin en perspective. De quoi me mettre de bonne humeur même si je devais me lever tôt pour me rendre à la librairie du coin pour y faire mes heures. Grâce à ce boulot, j'arrivais à me payer le nécessaire pour vivre même si j'aspirai à une meilleur paie pour me faire plaisir. En revanche, je n'avais pas le droit de me plaindre surtout sur le lieu, puisque je gardais tout de même une énorme pièce remplit de livre grouillant des histoires aussi tordu les unes que les autres, se qui avait le don de me rendre fou. Les romans policiers tordues ont toujours été un vrai délice pour ma part. La raison me reste toujours inconnue, mais parfois, ça ne sert à rien de chercher inutilement. Assit sur un siège à ma place, c'est à dire à l'accueil, j'enregistrais les livres, en vendais pour finir par en lire un avec discrétion pour me faire passer le temps. Un peu trop d'ailleurs. Quand mes yeux se relevèrent vers la pendule en face de moi, je venais de me rendre compte de ma belle connerie. J'étais resté une heure de trop. Passionné et plongé dans le livre, j'en avais complètement oublié de fermer le magasin. Eh merde! M'écriais-je en rangeant rapidement le livre avant de prendre mes affaires et de fermer la boutique. J'étais pas payé pour des heures supplémentaires, dommage.. Reprenant racine avec le monde réel, mon ventre cria famine, et une soif me tiraillait la gorge. Comme un signe du destin, en face se trouvait un starbuck, idéal pour une pause bien mérité. J'y rentrais alors en m'asseyant dans un coin histoire de ne pas être déranger. Bien que j'aime la musique et que je sois un fêtard, dans la journée j'aimais le silence et le calme. Mon regard se porta alors sur les fenêtres du bâtiment en attendant qu'on vienne prendre ma commande. « Bonjour, bienvenue chez Starbucks. Que puis-je vous offrir ? » Woaw. C'est plutôt des rapides ici. Remarque quand on balayais la salle du regard on se rendait aisément compte qu'il n'y avait pas grand monde. Relevant la tête vers cette voix féminine, je découvris alors une charmante demoiselle avec un sourire poli et ma foi fort agréable. Bonjour, j'aimerai un cappuccino et que diriez vous de faire une pause pour que je puisse vous en offrir un ? Vous êtes très jolie. Dis-je sans prendre de gant. Allons droit au but, c'était beaucoup plus rapide et simple.
Revenir en haut Aller en bas
HOUSELESS
avatar


Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : .
Avatar : jennifer lawrence
Crédits : aurohook (avatar)




MessageSujet: Re: et vas-y que je te drague w/phoenix.   Lun 20 Oct - 20:07




Souvent, on me disait que je ne vivais que pour mes études. Je contredisais à chaque fois, n’étant pas d’accord avec ça. Je ne faisais pas qu’étudier dans ma vie. J’avais également un emploi et puis ça m’arrivait de sortir. Bon pas énormément mais ça m’arrivait. Et quand je sortais, ce n’était pas forcément pour aller à des soirées ou en boite de nuit. Non, j’étais plutôt du genre à me rendre au cinéma pour y avoir un joli petit film. J’étais ce genre de fille oui. Je devais avouer que cela n’avait pas manqué d’énerver un peu les quelques rares petits amis que j’avais pu avoir. J’étais trop plongée dans mes études selon eux, je ne profitai pas assez de ma vie, de ma jeunesse. J’étais tout le contraire de ma chère grande sœur adorée. Je n’avais d’ailleurs plus eu de ses nouvelles depuis deux trois semaines. Même chose pour mes parents. Bah, la connaissant, elle devait certainement être en train de se dorer la pilule au soleil quelque part dans le vaste monde. Je ne m’attendais absolument pas à la voir débarquer ici en ville en tout cas. Déjà, c’était trop improbable qu’elle remette les pieds ici et de deux, je ne le croirai jamais. Allez, il fallait que j’arrête de penser à elle, elle ne méritait pas autant d’attention de ma part. Je finis par abandonner tout espoir de savoir placer le rouleau correctement dans la caisse et filai voir le jeune homme attablé dans le coin. Je laissai ma collègue en finir avec le rouleau récalcitrant. Bien polie et avec le sourire, je le saluai et lui demandai s’il désire quelque chose. J’observai attentivement le jeune homme essayant de me faire une opinion sur lui. A sa tenue vestimentaire, il m’était impossible de savoir son métier. Dommage, j’aimais bien devenir ce genre de choses. « Bonjour, j'aimerai un cappuccino et que diriez vous de faire une pause pour que je puisse vous en offrir un ? Vous êtes très jolie » Waouh  … Ok. Ce mec était un dragueur, pas possible autrement. J’avais déjà eu droit à des boissons offertes par un ou deux clients mais on ne m’avait encore jamais demandé de prendre une pause ni proposé cela de but en blanc, aussi directement. Je n’en perdis néanmoins pas mon sourire. « Un cappuccino, très bien. Par contre… » Je me penchai vers lui pour qu’il puisse entendre la suite. « Pour la pause, je dois voir ça avec mon patron. Il n’est pas très … tolérant avec la drague au travail. » murmurai-je doucement avant de me relever quelque peu. « Et merci pour le compliment ! » Je lui fis un clin d’œil et retournai au comptoir. Ma collègue me questionna du regard et j’haussai les épaules en guise de réponse. Je préparai comme si de rien n’était le cappuccino tandis que ma collègue attendait patiemment un nouveau client. « Le patron est parti. Il est sorti par l’arrière-boutique. Un appel de sa femme je ne sais quoi. » Comme par hasard. Je retournai voir le jeune homme et déposai son cappuccino face à lui sur la table. « Voilà votre commande et vous avez de la chance … »  Je m’assis sur la chaise qui était à ses côtés. « Le patron n’est plus là. J’ai une question d’ailleurs : vous draguez souvent les jeunes serveuses ou c’est une exception ? »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: et vas-y que je te drague w/phoenix.   

Revenir en haut Aller en bas
 

et vas-y que je te drague w/phoenix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Such is life ::  :: North West :: Hampton Road Beltway :: Starbucks Coffee-