AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à vous !
Deux semaines après l'ouverture du forum, il ne désemplit pas et la partie RP est toujours aussi active ! On vous aime
On continue...
N'oubliez pas, un petit vote toutes les deux heures pour faire connaître le forum,
et faire gagner des points à vos maisons en le signalant ICI
Le jaune poussin c'est moche !
Les Valmont commençant d'être très nombreux, essayez de privilégier les autres maisons
Fil d'actualité
Pour être au courant des petites nouveautés du forum arrivées entre deux maintenances,
n'oubliez pas de suivre le FIL D'ACTUALITE

Partagez | 
 

 Elis ∇ Le pouvoir d'un rhume.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
BIZUT VALMONT
avatar


Messages : 278
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : Ninon/Niny.
Avatar : Nicolas Simoes, my babe. ❤️
Multicomptes : Pas encore assez folle.
Crédits : yumita.




MessageSujet: Elis ∇ Le pouvoir d'un rhume.   Dim 19 Oct - 23:26

Mon dieu. Je détestais ce climat, cette ville si froide et désagréable. Ses feuilles qui tombent, le vent frais qui vous fait frissonner et éventuellement éternuer. Le temps doux, chaud d'Australie me manquait tellement que s'en était maladif. Sortir une écharpe, la doudoune et les pulls ? Je ne savais même pas que se genre de vêtement pouvaient exister surtout rembourré à ce point. Adieu bronzage de tout temps qui me permettait de garder une bonne couleur, et bienvenue peau pâle semblable à blanche neige et tue l'amour. Malheureusement pour moi, j'ai passé le cap d'un simple écoulement de nez, non j'étais carrément enrhumer et cloué actuellement au lit avec une fatigue tenace m'empêchant de bouger. Pourtant, mon réveil ne cessait de sonner me tonnant de bouger mon derrière et de me diriger vers la salle de bain afin de me préparer. J'avais des crampes aux jambes, et un mal de tête atroce. Oh. Putain. Et si j'avais attrapé la grippe aviaire ? C'est pas sensé tuer les gens ce virus ? J'ouvrais alors grandement les yeux avant de me calmer progressivement et de me résonner. Ne pense pas. C'est mieux. Je me levais par la suite dans une lenteur semblable à celle d'une tortue afin de rejoindre la salle de bain. Une demi-heure plus tard, j'avais pris ma douche, les dents brossés, la crinière coiffé, le ventre vide et la gueule coincé sur le mode sommeil. C'est donc avec le visage cerné et les poches pleines de paquets de mouchoirs que je m'aventurais en dehors de mon appartement avec la ferme attention de ne louper aucun cours. Surtout que j'adorais ce que nous étudions en ce moment sans parler que c'était important pour les partiels. Après un nombre incalculable de mouchoir utilisé pendant le trajet, j'arrivais enfin dans ma salle de cours en m'asseyant à une place complètement au hasard. A en voir les visages de mes amis ou bien de passant, je devais vraiment avoir une mauvaise tête. Enfin, c'est pas vraiment la tête surprise des passants qui m'avais réellement interpellé mais plus la tête de cette petite fille prête à pleurer si je m'approchais trop d'elle. En outre, un véritable VDM.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT MANSFIELD
avatar


Messages : 453
Date d'inscription : 17/10/2014
Prénom, pseudo : wistful / pauline
Avatar : Jon Kortajarena
Crédits : avatar (chevalisse)




MessageSujet: Re: Elis ∇ Le pouvoir d'un rhume.   Lun 20 Oct - 17:58

Les nuits d’Elis sont courtes, elles sont longues et courtes à la fois. Ouvrant les yeux, il se retrouve dans un lieu qu’il ne reconnait pas. Soupirant il se tourne sur la gauche et tombe nez à nez avec une sublime créature à la chevelure blonde. Encore assoupit, elle ne fait pas attention à la présence d’Elis, heureusement pour lui. Il s’extirpe des draps, attrapant son pantalon et son tee-shirt au passage et les enfile à la va-vite. Il aurait bien pris une douche, mais il n’était pas chez lui, ça l’apprendra à faire la fête en semaine, à se mettre minable et atterrir n’importe où. Face à cette réflexion, il haussa les épaules, il avait passé une bonne nuit quand même. Jetant un coup d’oeil à l’horloge dans la cuisine, il fut heureux de constater qu’il aurait le temps de s’arrêter pour prendre un café avant d’aller en cours. Il sortit de l’immeuble et fut surpris par la fraîcheur du matin. Virgina Beach l’été c’était le top, mais le vent se lève tellement vite quand les cours reprennent qu’on pleure déjà l’été parfait que l’on vient de passer … S’arrêtant au café au coin de la rue, Elis commanda un expresso fort à emporté, espérant qu’il réveillerait ses neurones endormis avant le début de sa journée de cours. Elis adorait le droit et tout ce qu’il apprenait, mais ne pas être réveillé lors de ses cours était juste une mauvaise idée. Arpentant les rues de Virgina Beach, il héla un taxi pour se diriger vers l’université plus rapidement.

En arrivant dans l’amphithéâtre, Elis chercha du regard une place pour son royal fessier et tomba sur Phoenix. Son coloc était déjà là, pas mal pour une fois que l’un d’eux était à l’heure. Il faut avouer que dans la colocation, ils n’étaient pas les plus ponctuel, mais bon on s’en fichait un peu, les cours en amphithéâtre n’était pas vraiment réputé pour recevoir du monde. Prenant place à côté de Phoenix, il lui donna un coup d’épaule amicale. « P’tin j’étais chez une blonde cette nuit, une vraie tuerie. » la classe à la Elis, bonjour ! Tournant la tête vers son ami, il remarqua enfin son état pitoyable et fronça les sourcils. « Mec t’es bourré, ou t’es malade ? Parce que la tête que tu tires. » Heureusement que qu’ils étaient amis, sinon Phoenix l’aurait déjà tué pour lui dire des choses comme ça aussi nonchalamment.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT VALMONT
avatar


Messages : 278
Date d'inscription : 12/10/2014
Prénom, pseudo : Ninon/Niny.
Avatar : Nicolas Simoes, my babe. ❤️
Multicomptes : Pas encore assez folle.
Crédits : yumita.




MessageSujet: Re: Elis ∇ Le pouvoir d'un rhume.   Mar 21 Oct - 13:41

A peine assit à ma place, je laissais ma tête retombé sur le bout de table qui allait m'être utile durant la matinée afin d'yn noter mon cours. Du moins, si j'arrivais à ne pas m'endormir pendant tout ce temps. Les paupières se fermaient déjà toutes seules, et malheureusement pour moi, je commençais peu à peu à tousser. Super. Bonne journée en perspective, c'est moi qui te le dis. Me mouchant pour la énième fois, c'est à ce moment là que mon pote se décida à arriver et à poser ses fesses à côté de moi.  « P’tin j’étais chez une blonde cette nuit, une vraie tuerie. » Tiens, encore une femme de passé dans son lit. A combien était-il rendu ? J'avais arrêté de compter à partir de dix, et je pense que c'était très bien comme ça. « Mec t’es bourré, ou t’es malade ? Parce que la tête que tu tires. » Je plissais légèrement les yeux en hésitant entre rire et lui donner un coup. Même bourré, j'avais pas cette tête de zombie, prêt à chercher de la chair fraîche. Je lui tendis alors mon mouchoir plein de morve en hôchant la tête. Elis, même quand je suis bourré je n'ai pas une morve aussi jaune que ça. Dis-je en souriant. J'aimais bien le dégoutté un peu. J'avais passé ma soirée seul dans ma chambre, le nez dans les mouchoirs, je devais bien me venger. Je rangeais par la suite l'objet dans ma poche, en espérant que mon pote me serve à ne pas m'endormir. Bon raconte ta connerie de nuit là, mensuration, taille, je veux tout savoir. Fait moi oublié mon rhube.. Oh non, je commençais à parler du nez, que c'était sexy. Magnifique. J'en connaissais un qui allait se foutre de ma gueule à moins que.. mon regard se porta alors sur son pull complètement à l'envers. Quelle débile. Je reconnaissais bien mon Elis là. C'est la nouvelle mode de mettre ses fringues à l'envers ? Désolé, mais ça ne te va pas. Dis-je en souriant un instant avant d'éternuer prématurément sans avoir sentit le coup venir.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT MANSFIELD
avatar


Messages : 453
Date d'inscription : 17/10/2014
Prénom, pseudo : wistful / pauline
Avatar : Jon Kortajarena
Crédits : avatar (chevalisse)




MessageSujet: Re: Elis ∇ Le pouvoir d'un rhume.   Jeu 23 Oct - 14:47

Phoenix quand il veut, il peut le répugner et pourtant c’est son pote, il l’adore et ne dira sûrement jamais le contraire, mais là … C’est genre trop lui demander de supporter son pote dans un état pareil. Elis lui rappellera toute sa vie qu’il devra payer pour ce moment qui va lui faire passer, avaler 90 % des microbes de son voisin n’était pas une envie quotidienne. Elis, même quand je suis bourré je n'ai pas une morve aussi jaune que ça. Heureusement qu’Elis n’avait rien mangé avant de venir, parce qu’il venait de lui donner la gerbe en deux secondes. Donnant un coup dans son épaule, il rigola. « T’es dégueulasse sérieux ! Reste à l’appart la prochaine fois s’il te plait. » Non, mais c’est vrai avec une crève pareil, Elis ne se ferait pas prier pour rester glander à l’appart ou plutôt rester mourir à l’appart. Bon raconte ta connerie de nuit là, mensuration, taille, je veux tout savoir. Fait moi oublié mon rhube.. Ahah, il reconnaissait bien son pote là. Evidemment qu’il allait lui raconter sa petite soirée, mais il adorait quand on lui demandait. Bon certes il n’avait pas été super subtile en arrivant, mais la subtilité et lui ça fait deux. « Je te l’ai jamais dit, mais tu me vends du rêve quand tu parles du nez. » foutagedegueule.com  « Sinon, petite blonde, pas trop dégueux, je t’avoue que j’avais un coup dans le nez, mais pas assez pour me taper n’importe qui. Sourire coquin, et petit nuit agréable dirons-nous. » Il ne mentait pas, il avait passé une nuit agréable, pas de fou non plus, mais il c’était pas fait chié en tout cas. C'est la nouvelle mode de mettre ses fringues à l'envers ? Désolé, mais ça ne te va pas. Elis porte son regard sur son pull. Et dire qu’il c’est trimballé comme ça dans la rue, des fois il en avait marre de lui. Prêt à rétorquer quelque chose, il ne c’était pas préparé à ce que Phoenix éternue d’un coup sans prévenir. Oh putain. Elis avait juste envie de mourir à ce moment là. C’est bon si demain, il n’était pas malade alors c’est qu’il avait un système immunitaire de fou. « Mec prévient avant d’éternuer que je m’écarte un peu de toi. » Elis ou le pote trop compatissant. « Y avait personne à l’appart hier soir pour te soigner ou quoi ? » Il fallait l’avouer dans cet appartement y avait que des colocs indignent sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Elis ∇ Le pouvoir d'un rhume.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elis ∇ Le pouvoir d'un rhume.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Such is life ::  :: Move your brain :: Amphitheatres-